>>>Concours DORADE SURFCASTING été 2017<<<

CR05

Une journée mémorable pour Didier !

Salut les "pêchoux", salut Micka!
Je poste (enfin) ma première contribution à ce blog tant respecté. Pour cela, j'ai attendu d'avoir un poisson honorable digne de ce nom... Enfin j'espère!
Tout a commencé comme une journée de plage ordinaire avec ma petite famille. Nous arrivons à la plage pour l'après midi, je mets en place le "campement familial" (parasol, transat pour ma petite femme enceinte, tente anti UV pour mon petit gars de 5 ans, jouets, glacière...). Une fois tout le monde en place je pars faire mes quelques couteaux pour pêcher, et voir ainsi au passage ce qui se passe sous l'eau. Aller-retour rapide, le constat est triste. Eau froide, trouble, et encore des algues... Mais pire encore pas un poisson en vue......


Je ne me décourage pas et comme à mon habitude donne au passage un couteau à un poulpe dont je connais la cache (en guise d'offrande au dieu de la pêche), et aussitôt hors de l'eau je monte ma canne et vais sur mon "spot" favori (digue obligé en pleine journée) au côté de mon beau père qui est déjà en place. Je jette un couteau décortiqué à l'eau et l'attente commence.... Au bout de 15 minutes je remonte pour sonder un peu l'état de mon appât. Complètement mangé par les "nuisibles" (Bernards l‘hermittes et/ou petits crabes) et un peu d'algues sur le plomb. Je relance avec deux couteaux décortiqués sur l'hameçon (façon bigmac), quand on a la chance et le plaisir de prendre des couteaux frais directement au fond de l'eau on peut se payer ce luxe !

J'attends 15 minutes et je remonte...... Plus de couteaux au bout de l'hameçon..... #DESESPOIR! Mon beau père commence à perdre patience car aucune touche pour lui non plus. Mais je ne baisse pas les bras et je me dis que je vais jeter un couteau entier pour tenter de le garder un peu plus longtemps en état sous l'eau.

Je jette ma canne puis retourne auprès de ma femme en gardant un œil attentif. En mettant les mains sur son ventre je m'aperçois qu'il y a 1000 fois plus d'agitation dans son ventre que sous l'eau c'est alors qu'elle me lance cette phrase terrible :"heureusement que l'on attend pas après ce que tu pêches pour se nourrir"! Et là je pense que beaucoup de pêcheurs ont ressenti ce que à cet instant j'ai ressenti....... Mais pas le moment pour moi de lui expliquer que la pêche ça n'est pas juste sortir un poisson de l'eau à chaque fois que l'on jette une canne (même si elle le sait) car............ Et non je ne vois pas ma canne se plier en deux mais mon fils qui vient me voir en me disant qu'il a une envie pressante et que je dois l'amener aux toilettes! En une seconde je regarde ma femme, ma canne, mon fils.... Et je comprends vite quelle décision je dois prendre! Direction les toilettes et ma canne qui s'éloigne de plus en plus........
De retour sur la plage je vois au loin ma canne par terre sur la digue, mon beau père n'est plus là. Je presse le pas jusqu'à porter mon petit gars dans les bras. Je le pose dans sa tente, jette un œil à mon beau père (habitué à me faire des blagues) et comprends rapidement qu'il n'y ait pour rien ce coup-ci. Tout s'accélère, je fonce sur la digue, éjectant au passage les petits touristes qui cherchent des crabes, prend ma canne et ferre! Ça y est, la canne se plie, je sens que c’est lourd, je remonte prudemment, je mouline jusqu'à voir enfin le poisson, je vois qu'elle dépasse le kilo et réalise dans le même temps que je n'ai pas de salabre et qu'elle est en train de foncer dans les rochers! Connaissant la digue, je saute de rocher en rocher et saute à l'eau canne à la main! Je recule prudemment en slalomant entre les touristes qui me prennent pour un fou! La dorade tirant de plus en plus. J'arrive enfin sur le sable et en quelques secondes au tour du poisson.... Ca y est, elle est enfin là, au sec, ma première dorade de plus de 1kg de l'année! 

Une journée mémorable pour Didier !
Une journée mémorable pour Didier !

Je reprends mes esprits, confie la belle à mon beau père qui se fait encercler par les touristes et leurs questions habituelles.... 
Fière comme un prince j'embrasse ma femme et retourne rapidement sur la digue pour relancer un couteau entier...... Mais plus aucun poisson ne viendra gouter à mon appât.
Fin de journée, on rentre.... 
Mais ce coup ci avec un poisson à faire cuire! 
Pour la petite anecdote, en ramenant mon appât en fin de journée et pour ne pas abîmer le couteau entier contre les rochers, j'ai levé ma canne à l'arrivé du plomb et je me le suis prit en plein sur la pommette!

Une journée mémorable pour Didier !

Compte rendu de la journée : 10 épines d'oursin dans le pied, 1 bleu à la pommette (merci Mika pour tes plombs maisons ronds, au top!), 1 dorade de 1kg880. 
Le surfcasting est quand même bien plus tranquille mais en pleine journée en ce moment c'est compliqué. 
J'espère vous avoir régalé avec ce compte rendu !
Vive la peche, vive le surfcasting, et attention aux plombs volants!

Une journée mémorable pour Didier !

J'en peu plus de rire! Merci Didier pour ton super retour et bravo pour cette très belle dorade royale.

Je vous le répète souvent un beau poisson cela se mérite, Didier vous le confirmera!!!

La pêche nous réserve toujours de drôles histoires, merci pour le partage.

Vive la mer, vive la pêche en mer, vive le surfcasting.

Tag(s) : #Vos Photos