>>>Concours DORADE SURFCASTING été 2017<<<

CR02

Jean a la main chaude

" Bonjour tout le monde en ce moment le dieu de la mer est avec moi! Je reviens vers vous pour vous raconter ma soirée du 23 juin 2017, soit 2 jours après mon loup de 2,2 kg.

Ce soir là, j irai pêcher en plage avec mon ami de toujours qui n était plus venu en bord de mer depuis un bon bout de temps. Après avoir vu le loup de 2 jours avant je lui ai mit l eau à la bouche et il décida d y retourner avec moi.
Il est 18h00 quand nous arrivons au bord des vagues, et mes amis le temps n'est pas le même qu'il y a deux jours : nord ouest, des rafales à plus de 60-70 km, on se regarde en se disant presque qu'est-ce qu'on fait là!

Qu'importe on va jeter les cannes on restera peut être pas longtemps mais on va déjà voir.
On installe les cannes, 3 au chalut et 1 au sable, aujourd'hui je ne rentrerai pas dans l'eau pour lancer.
Les 4 cannes sont à l eau le vent souffle, on se dit qu'on relèvera chaque 30 minutes car on ne verra pas peut être toutes les touches.
10 min après je vois mon fil sur le sable, je me dis quand même j ai pas autant dérivé il doit y avoir un truc. J'avais raison petite dorade de 250-300g qui se décrochera en ayant juste pu voir le reflet dans l'eau...
45 min passent et la boum ! Coup de tête sur la canne juste en face de nous, on se précipite devant la canne ! Et là montée d adrénaline, les jambes en cotons ^^ la canne se plie sur 60-70 cm mais elle ne remonte pas.
Je vais prendre la canne en main , mais non en un dixième de seconde je change d avis et laissera le combat à mon ami !
Il la prend donc, coup de tête violent , ferrage sec et là  monsieur le frein qui pour notre plus grand bonheur décide de faire jouer les cordes vocales !
Je vois la canne se plier tout le long comme j'ai rarement vu, le combat durera 5-10 min  laissant de temps en temps le poisson se fatiguer pour arriver au final à 5 mètres du bord. La encore une fois plein travers a quasiment me croisait la canne pourtant a 15 mètres à droite ,
Je me dis on va essayer d assurer et d utiliser le salabre , je commence à le voir et dans la précipitation me jette sur lui avec le salabre. Je le rate et casse celui-ci, je tombe dans l'eau (qui de plus au passage n'est pas super chaude ce soir là).

Je me rejette sur le poisson arrive une fois à l'attraper mais il me glisse, pour tout bêtement au final que mon collègue le remonte tranquillement grâce à la vague ! Désolé mais je fais pas des poissons comme ça tous les jours, d où ce scénario grotesque !


Ca y est poisson au sec, exultation , essoufflé comme si j avais fais 10 bornes en courant avec l'adrénaline qui redescend, j appelle mon Père qui 2 jours auparavant été avec moi pour lui dire la nouvelle. Lui qui ce soir travaillait pour la féria de Vendres demanda à s'éclipser et finalement est venu nous voir pour apercevoir la bête.

Hallucinant ! 69 cm / 3,8 kg (je pense plus en ayant pesé le poisson sur une balance Mal adaptée). Pour la petite histoire en rigolant avant de partir je lui avais dit que je ferai plus gros encore ce soir !


La soirée continua , on fera en tout 6 loups de 400 à 700 g, 3 sars , et 4 dorades.
Une de mes meilleures sorties de pêche.
Au passage 3 sars avec le vent du nord , allez comprendre.
On partira vers 1h00 du matin n ayant plus d appâts."

Jean a la main chaude
Jean a la main chaude
Jean a la main chaude

Quel joli loup pour la saison, cela fait plaisir à voir.

Bravo à vous les gars vous m'avez régalé, j'aurai aimé être là pour filmer la scène!!!

L'essentiel est d'avoir pu mettre le poisson au sec, mais pour la prochaine fois je te conseille de ne pas utiliser le salabre en surfcasting car tu peux faire peur au poisson et causr une casse, mieux vaut échouer les gros poissons sur le sable en s'aidant des vagues comme tu as pu le constater. On apprend toujours de ces erreurs ;)

Tu as la main chaude, j'ai hâte de voir ton prochain joli fish...

Vive la mer, vive la pêche en mer, vive le surfcasting.

Tag(s) : #Vos Photos