Mistral gagnant!

Bonjour les enragés de surfcasting.

Le temps me manque malheureusement et je ne peux pas vous faire de compte-rendu de toutes mes sorties de pêche en bord de mer. Mais cette année je vous ferai un retour mensuel d'une ou de plusieurs de mes sorties afin de vous donner mes impressions du moment.

Je pêche une soirée par semaine donc j'aurai des choses à vous raconter, je l'espère du moins!!!

Entre-temps n'hésitez pas à nous partager vos sorties ;)

Ce qui est sur c'est que la saison de la dorade est bel est bien lancée. Les jolis marbrés ont lancé le début de saison courant février, les belles dorades arrivent déjà, vous pouvez sortir les cannes du fourreau...

Pour preuve, une fois n'est pas coutume, je commence par la photo du tableau final de notre partie de pêche (à deux):

Mistral gagnant!

Tout a commencé le dimanche 03 avril 2017, je ne voulais pas aller pêcher la veille de peur de rencontrer le fameux poisson d'avril!

Avec mon coéquipier de toujours au vu des conditions météorologiques annoncées nous avons décidé (pour une fois) de faire une session de pêche en digue.

Mistral gagnant!

Il est clair que je préfère avoir les pieds sur le sable car je ne suis pas un funambule (je suis plus un cascadeur!), mais le changement a du bon dans la pêche du bord.

Nous avions eu des échos que le poisson était loin du bord avec ce mistral, nous avons alors décidé de nous rendre sur une grande avancée rocheuse (=digue) afin de pourvoir poser nos plombs très loin du rivage...

Cela m'a fait quand même bizarre de ressortir des cannes télescopiques moi qui ait tellement l'habitude de mes trois brins.

Nous arrivons avec David sur les coups de 15h afin de profiter du beau temps : 50km/h de vent du nord avec des averses!!! Un régal sur ces rochers mouillés, j'aurais du mettre des protèges tibias...

Bon je vous avoue qu'au départ en arrivant au bord de l'eau, en voyant ce fort courant d'Est, je n'y croyais pas trop; d'autant plus que sans faire gaffe j'avais ramené un chat noir :

Mistral gagnant!

Heureusement dans notre passion la mer nous réserve souvent de belles surprises et j'ai appris avec le temps de ne pas me fier à une première impression... Et puis ce n'est pas en restant dans mon canapé que je ferai du poisson!

Pour cette sortie digue nous avons pris de gros appâts afin d'essayer de toucher la première jolie dorade de la saison : crabes verts, crabes roses, crabes blancs et gros bibis de Sète.

Mistral gagnant!
Mistral gagnant!

Par sécurité nous avons quand même pris des vers de sable de pays pour sauver la bredouille!

David l'infatigable calera 5 cannes, moi je me contenterai de 3. Je vais opter pour 2 montages coulissants pour les gros appâts et 1 montage à empile basse pour catapulter mon ver de sable le plus loin possible.

Ci-dessous vous verrez de quelle manière j'esche mes bibis (montés sur hameçon SASAME Chinu taille 1) et mes petits crabes de sable que je ficelle légèrement et surtout discrètement (montés sur hameçon SASAME Chinu taille 4) :

Mistral gagnant!
Mistral gagnant!
Mistral gagnant!

Quand à mes vers de sable je vais les monter (comme toujours!) sur des hameçons fins de fer ultra-piquants SASAME Wormer taille 4. Tout mes bas de ligne seront faits en Fluorocarbone POWERLINE Super Hard 25 centièmes d'une longueur de 2m à 2m50 selon la grosseur de l'appât.

Notre session de pêche a très mal commencée car jusqu'à la tombée de la nuit nous n'avons pas vu la moindre écaille. Soit 4 bonnes heures de pêche sans la moindre touche.

Par contre dès que la nuit s'installa nous furent récompenser de nos efforts...

Nous allons nous amuser jusqu'à notre départ avec des touches toutes les 10 minutes et le constat est implacable : 95% des poissons seront pêchés au ver de sable. Donc je vous conseille de sortir avec des vers de sable de nuit!

Avec David nous pêcherons chacun des dorades, des marbrés et même des pageots.

Mistral gagnant!
Mistral gagnant!
Mistral gagnant!

Nous sortirons beaucoup de poissons de l'eau (plus d'une dizaine de poissons maillés chacun), nous avons bien-sur rejeté les poissons non maillés pour garder seulement les plus gros poissons (bien plus que maillés).

Le plus beau poisson de la soirée sera pêché par David: une jolie royale de 730g qui a succombé à son ver de sable. Bravo mon ami pour cette jolie dodo annonciatrice d'une beau mois d'avril.

Quand à moi ma plus belle dodo fera un peu plus de 600g.

Bilan final : 11 poissons gardés (à deux) pour 4,7kg (que des jolies pièces).

Mistral gagnant!

Ah oui j'ai oublié de vous dire que David développe un métier d'avenir : chirurgien dentiste pour marbré!!! Vous ne trouverez pas meilleur pour enlever les puces de la bouche d'un marbré ;)

Mistral gagnant!

Pour conclure, c'est toujours un bonheur de se retrouver au bord de la Méditerranée qui est une mer très difficile qui sait récompenser les tenaces!

Il me tarde déjà ma prochaine partie de pêche qui ce coup-ci se passera sur la plage.

Le conseil du moment : pêchez de nuit avec des vers de sable de pays et surtout lancez très loin... Vent du Nord rien ne mord, ou pas...!!!

Vive la mer, vive la pêche en mer, vive le surfcasting.

P.S.: si vous cherchez un top fourreau ou une super canne télescopique de surf je vous conseille les deux produits ci-dessous :

Tag(s) : #Sorties pêche Dorade, #Belles Pêches