Bonjour les amoureux de la mer.

Il y a des jours ou on le sent, ou la mer nous appelle, cela s'appelle l'instinct du pêcheur.

Ce jour là Guy l'a bien senti, il est sorti au bon moment, au bon endroit et il a été récompensé, voici son récit :

« Bonjour le blog dorade surfcasting !

Voilà un petit cr de ma sortie de nuit sur Frontignan (milieu septembre 2016).

Donc le matin je vais chercher les appâts, vu que je décide d'aller pêcher la daurade je prends des couteaux, des vers US et des crabes.

Le matos est chargé dans la voiture car normalement de ne devais sortir que le lendemain toute la journée en plage. Hors en regardant la météo j’ai vu qu’ils annonçaient un changement de vent dans la nuit. Donc après plusieurs hésitations je décide de faire la sortie de nuit en direction des plages de Frontignan (34-Hérault).

Je vais caler 4 cannes :

-1 au ver us : montage stop fil perle rolling plomb en bas et long bas de ligne 2.50m en amnesia 3.8kg.

-1 au couteau : montage idem que le premier, mais bas de ligne plus court (1.50 m)

-1 au crabe : montage wishbone avec anti-tangle et fluorocarbonne de 26 centièmes.

-1 montage 2 empiles fixes avec hameçon tige longue : ver us et couteau avec grappins.

La mer est belle avec de gros rouleaux, je lance une canne avec plomb portugais, histoire de voir si ça tient. Pas de soucis donc les canne sont à l'eau !

Malgré les gros rouleaux les longs bas de ligne ne s’emmêlent pas.

Première grosse touche sur le montage 2 empiles, la canne se plie, elle dégrappine, le frein chante ! Je prends la canne et rien, à ma grande surprise le bas de ligne est coupé au-dessus de l'hameçon

Je refais le montage, mais cette fois je mets de l'amesia 6kg et pareil ver américain (entre temps le vent ne tourne pas mais forcit, toujours pas gênant pour la pèche.

Touche sur la canne au couteau, je prends la canne et ferrage ça bataille un peu sur quelques mètres et décroché ! Je réamorce, je suis seul sur cette plage, il y a une belle lune pleine (presque pas besoin de lumière quand les nuages ne sont pas là).

Une autre touche sur le montage a 2 empiles, la canne se plie puis se redresse et sort du piquet et se coince par le moulinet ! Je l’attrape, je reprends le mou et rien pareil : coupé au-dessus de l’hameçon. Rrrr !!!

Dans la nuit l’écureuil sur le ver us monte doucement, je le remets en place croyant que les vagues appuient sur le fil. 5 min après il remonte, je prends la canne, je tends et là je sens des pites… Je ferre et hop ça se défend bien. Je joue avec les vagues pour le ramener vers le bord et là surprise je le vois ce loup !

Un cri de joie sort de ma bouche, je le mets au sec et après la pesée il accuse 2.5 kg.

Voilà ça fini par payer ! »

Guy l'a bien senti
Guy l'a bien senti
Guy l'a bien senti

Tout d'abord bravo Guy pour ce très joli loup et merci de nous avoir fait revivre ta session nocturne de surfcasting.

Je suis d'autant plus content que tu l'as fait dans un coin que je t'ai conseillé ;)

Cela fait plaisir de voir des loups à cette époque là dans notre secteur.

Tu es sorti lors de la renverse (le moment que je préfère), les vagues t'ont épargné, tu as été récompensé comme il se doit, je suis content pour toi.

Petit conseil : pour ce type de pêche en surf par mer agitée, pour confectionner mes bas de ligne j'utilise du fluorocarbone hybride SUNSET en 34 centièmes et je n'ai jamais eu de problèmes de casse.

Sinon prends de l'amnesia en 15lbs minimum car il y a vraiment de gros spécimens qui trainent et l'amnesia et relativement fragile...

Vive la mer, vive la pêche en mer, vive le surfcasting.

P.S.: ci-dessous vous trouverez les fils nommés précédemment pour confectionner vos bas de ligne par des conditions de mer agitée.

Tag(s) : #Vos Photos