Ghalem et Rémi nous régalent

Concours DS été 2016 : CR13

---------------------------------------

« Salut à tous je vais vous faire partager un petit compte rendu de notre belle journée du dimanche 14 Aout 2016 en vous souhaitant par avance une bonne lecture !

Étant de grands passionnés de pêche à la dorade mon collègue Rémi et moi-même avions décidé de nous retrouver sur notre digue fétiche et bien sûr « tenue secrète ». J'ai vu que les conditions semblé parfaite vent du sud, température de l'eau, soleil au beau fixe, etc...

Comme vous l’avez surement un peu tous remarqué le mois d’aout amène beaucoup de monde sur nos plages donc j'aime arrivé sur mon spot quand il n'y a pas un chat. Chaque pécheur a sa place magique, donc arrivée pour moi à 5h15 pour profiter d’un magnifique lever du soleil et éviter si possible la foule estivale.

Rémi lui souhaité faire une grâce matinée étant donné qu'il travaillé la veille, c'est compréhensible une dure semaine de travail pour ma part également mais ça ne m'empêchera pas de me lever à 4h15 : bien souvent ma passion l’emporte sur ma fatigue !

Le temps d'installer mes 3 cannes dans le noir avec ma lampe frontale, de refaire chaque nœud à l’émerillon ainsi que 3 nouveaux bas de ligne environ de 1m80 avec du powerline fluoro carbon super hard en 25 et en corps de ligne du powerline texcellium en 26 et plomb bille sable en 60g et les fameux hameçons les sasame chinu ringed en taille 4. D’ailleurs merci Micka pour ce bon matos et pour ta rapidité à nous le faire parvenir ( pour info nous l’avons contacté le matin et dans l'après-midi c'était livré alors n'hésitez pas, qualité, conseils, prix tout y est !).

Fil au top car j’ai de mauvais souvenir d’une partie de pêche précédente ou une dorade est allée se mettre dans les rochers en bordure, j'ai réussi a la sortir sans casser mais j'ai bien coupé 4 mètres sur le corps de ligne et refait un nouveau bas de ligne afin de ne pas raté une belle pièce.

6H, mes cannes sont à l’eau, j'ai une quinzaine de crabes dans mon sceau que j’entretiens également : sable frais et nouvelle eau afin de les conserver un maximum bien vif.

Ghalem et Rémi nous régalent

Quelques départs au lever du soleil car je pêche en moulinet débrayable et quelques touches mais sans grand succès, et plus de crabe aux hameçons (surement des petites) qui en ont fait leurs repas.

Vers 7h30 j'ai eu le plaisir de recevoir l’oncle et les deux petits cousins de ma femme venu tout droit de Vendée pour découvrir comment se passe la pêche en méditerranée étant eux aussi des passionnés, et en prime petit déjeuner au bord de l’eau instants autant reposant que captivant …

Les heures passent j’ai le droit à encore quelques touches mais rien de concret, mes crabes sont vite partis donc je préviens Rémi de m’en ramener une dizaine de plus pour pouvoir tenir la journée. La petite famille vendéenne allait décoller quand soudain vers les coups de 12h quelque petit à-coups léger et discret sur une de mes cannes, je me précipite et quel plaisir de sentir de la vie! La canne en main illico presto ferrage et canne pliée mais sans coup de tête, j'ai toujours les freins de combat réglé prêt à monter sur le ring avec un mastodonte.

Je trouve cela bizarre, la sensation était nouvelle comme si l’ont ramené un sachet d'eau bien lourd ou un gros poulpe pendant bien 15 secondes c'est super long la canne pliée sans sentir Tyson face à Holyfield !!

Vient ensuite la magie de la mer, je peux à présent ressentir des gros coups comme on les aime, quel soulagement et quel plaisir, je profite, je prends mon temps, je la travaille, elle me fait quelques rush.

Enfin arrivée au bord Mlle Dorade me fait un peu peur, elle plonge en profondeur direction les rochers comme une encre jetée d'un bateau du coup je serre un peu mon frein et lève la canne bien haut pour la ramener à la surface le tonton porte bonheur munis du salabre ne lui a laissé aucune issue. Parfait le plaisir était partagé autant pour eux que pour moi ! J’ai pu avant leurs départs leur faire vivre mon enchantement, une belle dodo de 2.170kg qu'on dégustera d'ailleurs le soir à 12.

Ghalem et Rémi nous régalent

Je m’empresse d’appeler mon acolyte car 12h30 toujours pas de Rémy, sous adrénaline je lui apprends que je viens d’en sortir une jolie, à mon avis je lui ai mis l'eau à la bouche !

Quand soudain j'ai une autre canne qui tape, rebelote tape, ferrage elle y est, beaucoup moins grosse mais beau combat pour son poids, je la salabre seul avec joie, seconde dodo direction la bourriche avec sa maman.

En peu de temps la digue était remplit de pêcheurs, la plage noire de monde et Rémy enfin là accompagné de son peson !

Mes précieuses dorades pèsent 2.170kg et 0.770g. Tout excité comme un enfant allant faire un tour de manège il monte ses trois cannes également en débrayable.

Ghalem et Rémi nous régalent
Ghalem et Rémi nous régalent

Mais malheureusement plus une touche …

Vers les coups de 15h45 de nouveau une touche sur ma canne, la chance est avec moi quelle aubaine ! Comme à mon habitude prise de contact avec le poisson et ferrage, je la sors surement la petite sœur qui s’est égarée 300g environs je la remet à l'eau pour qu'elle ait le temps de bien grossir, et de faire rêver quelqu’un d’autre.

Dans la seconde qui a suivi j’aperçois la canne à Rémi pliée comme j’ai rarement eu l’occasion de voir, je ne peux qu’admirer et exprimer mon enthousiasme ! Gros départ il s'empresse sur celle-ci, ferrage, canne pliée c'est du grand spectacle ! Je décide de ramener les cannes qui étaient à côté, pour bien sur éviter la catastrophe des fils emmêler, nous pêchons avec nos 6 cannes sur maxi 4 mètres. Chacun sa technique, on fait comme on peut mais en étant précis et réactif cela ne nous pose aucun problème nous sommes à présent un super duo de pêcheurs et nous sommes dans la joie à chaque fois que nous nous retrouvons pour exercer notre passion commune.

Ghalem et Rémi nous régalent

Il faut le dire, il s’éclate, il la travaille bien comme il faut et en prime apporte le sourire à pas mal de touristes plagistes qui admire le grand show, ainsi que certains pêcheurs car malheureusement tous ne sont pas fair-play !!!

J’immortalise ce moment en vidéo, pour une fois que j’y pense cela fait aussi partis des exploits de la journée. Le papa de Rémi qui est également à nos côtés s’occupe de salabrer, tout se joue en famille aujourd’hui !

Il la pèse, elle accusera 2.220kg : magnifique pièce bien joué mon ami !

Ghalem et Rémi nous régalent

10 min plus tard touche légère sur ma canne, surement trop pressé, je la rate. 2 min après touche sur la canne de Rémi rebelote ferrage elle y est ! Super combat mais plus petite que la première elle accusera 900g, on restera encore au bord de l'eau dans le calme jusqu’à 18h histoire de finir nos appâts.

Après une bonne journée direction la belle famille ou on dégustera ses excellentes dorades cuites au four mais vraiment quel plaisir de faire partager du bon poisson frais, elles étaient autant délicieuses à pêcher qu’à déguster !

Quand à Rémi il les mangera le lendemain au barbecue.

Voilà tout le monde on vous souhaite des parties de pêches identiques et tout autant FANTASTIQUES.

Cette journée était simplement magnifique remplie de magie, d’action et d’amour de la nature, à présent nous allons attendre que les touristes reprennent le travail, que les maîtres-nageurs retournent surveiller les piscines publiques, que les baigneurs, les paddles et les canoës ne se prennent plus dans nos fils : on leurs laisse notre place un petit moment pour bien évidemment mieux la retrouver !

VIVE LA PECHE ET VIVE DORADE SURFCASTING !"

Bravo à vous les gars, nous vous avez vraiment régalé avec ce compte-rendu complet avec de superbes poissons à la clé.

En effet les journées comme celles-là on ne les oublie jamais, elle sera à jamais tatouée dans votre esprit.

Les belles dodos sont de plus en plus présentes sur nos cotes, il ne faudra pas oublier de sortir les cannes en septembre et en octobre : des records vont tomber!

Vive la mer, vive la pêche en mer, vive le surfcasting.

Tag(s) : #Vos Photos