Concours DS été 2016 : CR1

---------------------------------------

Bonjour amis pêcheurs.

Guy, un fidèle du blog, ouvre le bal en mode nostalgique des années disco! Voici son récit :

« Bonjour à tous.

Petite présentation pour ceux qui ne me connaissent pas : Guy fou de la pèche depuis" hou- la -la que le temps passe vite ! ». Voilà maintenant que je perds la mémoire des chiffres ! Enfin cela fait longtemps que je pêche et ma pèche favorite est le surfcasting (je pêche depuis l’âge de 15 ans et j'en ai 55 je vous laisse calculer…).

Revenons sur ma sortie d’hier soir, au départ je devais aller à Port st louis du Rhône pécher en plage (plage napoléon). Mais vu que le Rhône est sale, je me dis que je vais ramasser toutes les herbes du fleuve, donc je décide d'aller au grand travers à "La Grande-Motte ".

Ma femme qui rentre du boulot vers 14 h me dit quelle vient avec moi car il fait bon. Donc changement de stratégie, chargement des fauteuils et petite couverture pour le confort de madame.
Je ne sais pas si vous vos femme aiment vous accompagner à la pèche, mais moi j'adore. Même si elle ne pèche pas elle sait voir les touches et me le dit si je suis occupé.

Une fois la voiture chargée on va se reposer un peu pour partir vers 18 h 30.

A 17h on se prend un orage sur Saint Gilles qui n’était pas prévu, pas d'importance ça ne va pas durer longtemps.

18h30 le départ, on prendra quelque averses sur la route mais rien de grave. Tout en roulant je mets une clé usb dans le lecteur et me voilà de retour dans les années disco et 90. A quelle belle époque, on n’avait pas tout ce qu'il y a aujourd’hui et on se régalait !

A la pêche il y avait plus de poisson, mes premières vrais sorties en surf étaient dans les années 90 avec mon record : un loup de 6,8kg pris en plage.

Le temps d'écouter quelques tubes de ces années-là, me voilà rendu au grand travers. Arrivant sur place un vent fort du sud qui faisait bien bouger la mer. N'ayant pas pris de gros plombs et craignant de ne pas voir les touches (et en plus ma femme n'aurait pas était bien face du vent), je pars pour le pont des Abimes à la sortie de l’étang du Ponant.

Je trouve une place et en route pour une petite marche avec le fourreau sur l'épaule la caisse dans une main, la glacière sac à dos et la glacière a appâts, et ma femme prend les 2 fauteuils et les vestes.

J’installe 4 cannes : une au crabe, une au bibi de Corée, une au vers US et la dernière au ver de sable.

Guy ouvre le concours DS2016

Il est pas loin de 20 h quand ma canne au vers US se met légèrement à bouger, fausse joie c’est le courant rentrant qui entraine mes plombs de 100gr. Cela dure environ 1/2h puis d'un coup plus de vent ni de courant. Le ciel devient de plus en plus noir, les gros nuages d'orage sont là.

Avec ma femme on mange un petit casdal avant de prendre l'orage !

Pendant que l’on mange je vois mon scion hybride titiller (quelle belle invention ces scions hybrides ça détecte la moindre touche). Je m’approche, c’est vraiment timide. Bon allez un petit ferrage ! Je sens à peine titiller effectivement : je ramène une doradine pas plus grosse que la main (je revois encore cette daurade de plus de 5kg sur le blog de Micka ; ça fait rêver !).

Guy ouvre le concours DS2016

Revenons à ma doradine : bien-sûr elle est repartie grandir, mais avant de la relâcher je lui fais un petit bisou ! Ma femme me voit faire et rigole en me disant que je suis fada…

Pendant le bisou je lui murmure dans les ouïes (et oui il y a l'homme qui murmure à l'oreille des chevaux et maintenant l'homme qui murmure aux ouies des poissons) : « vas chercher ta grande tante et tes grands parents car il y a un bon resto chez Guitout !!!

Quand je remets mademoiselle a l'eau, chose incroyable voilà t-il pas que cette demoiselle se met hors de l'eau sur la queue, un petit saut périlleux et hop la voilà disparue : incroyable.

Dans les 20 minutes qui suivent j’ai enfin une belle touche sur ma nouvelle canne Grauvell Vetrix Magic noire avec ses ligatures argent couplée avec le moulinet sparta 6000. Donc la canne plie, le moulinet chante pendant 3 secondes et puis plus rien.

Pourtant mes hameçons étaient neufs avec un bon piquant, mon vers de sable avait disparu ! Ce sont les aléas de la pèche, on ne gagne pas toujours.

Réamorçage de toutes les cannes, la nuit est là, le ciel toujours menaçant. Quelques gouttes tomberont mais sans plus. Vers 1h du matin le courant change de sens (il sort du Vidourle vers la mer) et avec lui des herbes en masse : ça devient impéchable.

Madame est fatiguée donc on plie et de retour toujours avec l'ambiance des années dico dans la voiture pour ne pas m'endormir ! »

Merci Guy d'avoir essuyé les plâtres, cela nous rappelle que nous ne pêchons pas dans une pisciculture et que les douilles arrivent! L'essentiel est d'être bien calé au bord de l'eau loin du stress quotidien.

Et oui la dorade de 5kg on en rêve tous...

Ta prochaine sortie sera meilleure, disons difficilement pire! Je sais pas pourquoi mais je sens que cet été tu vas nous publier un magnifique poisson. A voir si je suis un visionnaire!

Vive la mer, vive la pêche en mer, vive le surfcasting.

P.S.: ci-dessous vous trouverez la canne et le moulinet qu'utilise Guy, un bel ensemble pour le surf.

Tag(s) : #Vos Photos