Bonjour les pescaïres.

Vous l'attendiez avec impatience, voici le nouvel épisode de la série phare du printemps : The Monster Fisher (saison 2 épisode 2)!

Voici le nouveau superbe récit d'Olivier qui n'est plus à présenter :

"Salut Mickaël,

La saison commence bien pour moi avec une belle de 2kg il y a quelques jours. En vacances toute la semaine, j'ai passé pas mal de temps au bord de l'eau sans l'ombre d'une touche avec une tramontane qui n'a pas cessé de souffler, générant un refroidissement de l'eau de 2 à 3 degrés, ne favorisant pas la venue de nos amies près du bord, en journée tout du moins.
Bref, pas mal de belles bredouilles ces derniers jours et on était deux...
Scrutant les conditions météo, le vent devait tourner au sud est le vendredi, ce qui allait faire bouger un peu les fonds, avec la houle provoquée. Donc, selon moi, la fenêtre de tir devait être le samedi matin avec moins de vent et une houle résiduelle, la tramontane se rétablissant dans la journée.
Samedi matin (30 avril 2016), réveil mis à 6h, j'arrive sur le spot vers 6h40, pour pouvoir être en action de pêche vers 7h00. La mer remue encore un peu, la houle est longue et il y a une petite brise légère de sud-est. Les conditions sont idéales.
Je prépare mes 2 cannes Sunset : l'une sera au couteau entier et l'autre au crabe. Après avoir réalisé les 2 lancés, je positionne un écureuil sur celle au couteau et un avertisseur de touche sur celle au crabe. L'attente commence.

The Monster Fisher - S02E02

Sans aucune touche visible, je me ferai croquer partiellement ou totalement (les hameçons bien nettoyés) les couteaux montés par 4 fois en 2h30 en ayant retiré l'écureuil à cause du vent. Je remonterai le crabe une fois pour vérifier son état puis une relance et les hameçons seront rincés au ramené suivant, toujours sans voir de touches.
Entre-temps, mon collègue de pêche est arrivé, et le vent est bien monté en se renversant en secteur nord-ouest. La mer moutonne, signe d'un bon force 5/6 avec un vent glacial. Il est environ 9h45 et avec ces conditions "dantesques", je décide de positionner une canne à l'horizontale après avoir changé le couteau par un gros crabe vert, monté sur des hameçons de 2, cette taille ne pouvant qu'être sélective.


Vers 10h, je démonte l'autre canne, le vent la faisant trop bouger dans les rafales et alors que j'ai les 3 brins en main pour les ranger dans le fourreau, je jette un œil sur la canne toujours en action et je vois le scion se plier. Ce n'est pas une rafale !
Je pose vite les 3 brins sur le fourreau et je prends la canne pour ferrer, la belle est bien présente et elle met de bons coups de tête !
Mon collègue se prépare déjà à l'épuiseter en se positionnant en contrebas. Je travaille le poisson pendant quelques instants et je resserre le frein dès qu'elle donne des signes de fatigue pour la ramener vers nous en la bridant près des rochers pour ne pas lui permettre de plonger pour frotter la ligne. Après quelques ratés du cercle, elle arrive bien dedans et est mise au sec. Ce sera un beau poisson de 1,1 kg, un peu inespéré avec ce temps se dit-on.

The Monster Fisher - S02E02

Après une petite séquence photos, je remonte un crabe vert du même calibre et je rejette le plomb dans la même direction. Mon collègue a lui aussi plié une canne. Nous pêchons à une canne chacun avec ce vent et la houle qui commence à lever. Nous tentons de nous mettre le plus bas possible entre les rochers car il fait froid.

En pleine discussion et 10 minutes plus tard, il me fait signe que le scion a bougé. Je regarde et effectivement, il y a encore un petit tressautement (les scions hybrides sont vraiment top pour déceler les touches). Je prends la canne en main et je ferre. Là c'est plus lourd et le poisson entame un beau combat. Je la laisse donner ses coups de tête puis faire un petit rush déroulant un peu de fil. Je ramène frein un peu desserré pour assurer, elle se bat bien et avec la houle je dois me positionner derrière le bout de l'épi pour avoir plus de calme lors de l'amener à l'epuisette.

Elle donne toujours de bons coups de tête bien amortis par le scion et le frein du moulinet. Je commence à entrevoir le plomb, elle n'est pas loin, je resserre un peu le frein pour la brider et la garder proche de la surface. Elle met quelques dernières tirées dans la ligne. Le salabre est en place, le collègue s'y reprendra à 3 fois pour la cueillir dans le cercle et c'est une belle de 1,8kg qui sortira cette fois.

The Monster Fisher - S02E02

Quelle matinée ponctuée par 2 belles prises ! Rien pendant 2h30, un vent qui tourne et se renforce, 14 degrés à 7h du matin, 10 degrés à 12h, des conditions qui n'incitent pas à rester (heureusement qu'on était deux).

Après réflexion, je me dis qu'une mer qui bouge subitement avec un vent fort peut mettre nos belles en chasse mais aussi peut être en sécurité pour se rapprocher du bord (?).
On est resté et cela a été payant. Conclusion, il ne faut rien lâcher !"

The Monster Fisher - S02E02
The Monster Fisher - S02E02

Waouw Olivier, tu démarres la saison sur les chapeaux de roues. Ta pugnacité et ta clairvoyance payent cash, vraiment chapeau bas.

Comme toi j'ai remarqué que ce type de changement de temps est généralement porteur de bonnes surprises... Même si parfois les conditions sont désagréables cela vaut le cout de résister un peu plus.

Allez le soleil est en train de revenir, la saison chaude devrait enfin commencer! Dès que l'on mettra les claquettes les parties de pêche en bord de mer seront plus animées...

Vive la mer, vive la pêche en mer, vive le surfcasting.

P.S.: après une partie de pêche dans de telles conditions un rinçage du matériel est obligatoire. Une fois nettoyés, je vous conseille d'huiler vos moulinets avec cette huile SHIMANO spécifique ci-dessous. Cela vous permettra de rallonger considérablement la durée de vie de vos moulinets.

Cliquez sur la fiche produit, vous aurez le mode d'emploi/

Tag(s) : #Vos Photos