Bonjour surfcasteuses et surfcasteurs.

Nous sommes en plein weekend du 15 août et je suis certain que vous êtes nombreux à sortir les cannes pour tenter de faire la belle dodo de la saison. Je vais vous donner du baume au cœur grâce à la jolie royale que Rémi nous fait le plaisir de partager. Voici son récit :

« Salut Mickaël,

Je t’envoie un petit récit de pèche de ma première grosse dorade ! Mais avant tout, merci des conseils que tu m’as donné lors de l’initiation il y a deux mois. Je dois dire que cela m’a bien servi.

Bonjour à tous,

Jeudi 14 aout, direction les Aresquiers pour une petite séance solo. Arrivé sur place à 6h00 pour le lever du jour, personne sur la plage. La mer est plate et claire, mais il y a un petit vent du nord donc on se les gèle ! Au menu du jour crabes, couteaux frais et des satanés vers à la con que je m’étais juré de ne plus acheté, bref…

6h30, les trois cannes sont en place, deux aux vers (le temps que je me fasse quelques crabes) et une au couteau.

7h00 Je m’aperçois que je me fais bouffer les vers … petit changement, 2 cannes au couteau et une au crabe.

8h00, je suis enfin en place. J’ai pas mal pinaillé donc je m’accorde une pause déjeuné. Je jette un coup d’œil sur mes cannes lorsque je m’aperçois que l’écureuil de ma canne au couteau est par terre ! Je me dis normalement là sa sent bon ! Je prends la canne en main et tends légèrement le fil, je sens rien … tant pis je ferre. Cinq bonnes minutes après, mise au sec d’une jolie dodo de deux kilos pile poils ! Voilà l’outil ! Je me suis même permis un petit cri de joie si je me souviens bien.

Montage spécial couteau avec fluoro en 30 centième 2m de long.

Ce sera le seul poisson mais je me suis quand même fait démonter au couteau toute la matinée avec de petites touches, pourquoi ?

12h00 je pars bien content de moi et fier d’aller la montrer au paternel.

Merci Mickaël pour ton site ainsi qu’à tous pour vos récits et autres anecdotes très instructives.»

Rémi 34
Rémi 34

Bravo Rémi pour cette belle dorade qui va te rendre totalement fondu de surfcasting.

Tu as franchi la barre des 2 kilos ce qui est déjà très bien pour le surfcasting en Méditerranée, maintenant va chercher la belle aux sourcils d'or de 3kg!

Je suis ravi que mes conseils aient pu te servir dans la quête de ce beau poisson, en tout cas je te remercie de nous avoir fait partager cette belle matinée de pêche.

Pour tes couteaux qui se sont fait grignoter toute la matinée, cela est certainement lié à la vermine environnante (crabes, roudoudous...) et du petit poisson. Surtout sur le couteau, quand les grosses dorades sont là, les cannes se plient franchement.

Vive la mer, vive la pêche en mer, vive le surfcasting.

Tag(s) : #Vos Photos